• « - Cessez donc vos métaphore idiotes et inutiles. La vie, la vraie, n’est pas une partie d’échecs.
    - C’est parce que tu n’as jamais cru à cela, justement, que tu perdras la grande partie à venir. »

    Bleu, Blanc, Sang - Tome 3, Bertrand Puard


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :